the Passing DataBase

Une manière sympa et assez impressionnante pour le spectateur ou le passeur inexpérimenté de passer une massue à son partenaire et de tout simplement shooter dans sa massue avec les différentes parties du corps voir même avec une autre massue.


Shoot au pied (Drop Kick)

La manière la plus classique en 4-temps est d’effectuer un Drop Kick.
Pour ce faire, on commence son passing normalement et juste après avoir lancé la massue à son partenaire, on arrête le passing avec deux massues dans la main droite. Puis on positionne la massue reçue (main gauche) horizontalement. Il suffit alors de lacher la massue et de la taper avec le dessus du pied de manière a ce qu'elle vole avec grâce horizontalement jusqu'à la main du partenaire.
Il est aussi possible de faire cette figure sans arrêter de jongler : le dernier self main gauche avant la passe est alors lancé en flat horizontal vers le pied droit, reprise de volée, et GOOOAAAAL !!!!! Bon, restons calme ! Et sachez que cette méthode, bien que plus difficile, est moins impressionante pour le public que celle avec blocage.


Tennis

En 4-temps on commence son passing normalement, et juste après avoir lancé la massue a son partenaire on arrête le passing avec deux massues dans la main droite. On utilise alors ces deux massues a la manière d’une raquette de tennis pour taper sur la troisième massue, lancée en flat horizontal de la main gauche. Les revers sont également possibles.
En 3-temps, le meilleur moyen est de rattraper la passe du partenaire sans lancer de self avant. On a alors 2 massues dans cette main, et donc une raquette prête à l'emploi.

Une deuxième version de cette figure (aussi appelée tennis mais bien plus difficile) se fait sans interruption du jonglage.

Il faut alors envoyer le dernier self main gauche en faisant un lancer un peu flottant. La main droite, en position tomahawk, attend alors le bon moment pour taper sur l'extrémité opposée au manche (cf. animation). La massue tapée doit normalement partir directement en flat horizontal (javelot) vers le partenaire.

Une variante de ce tennis consiste à amortir la réception de la massue (pour le spectateur le passing apparaît comme figé), puis de repousser cette massue vers la main du partenaire.

Encore une autre version : On lance la massue gauche vers la main droite (comme un self normal) puis on tape le globe de la massue avec la massue de la main droite (mouvement partant du thorax vers l'avant) de sorte qu’elle fasse un tour et demi en rotation inverse jusqu’au partenaire.


Le suppositoire

En 4-temps, juste après avoir fait la passe, on place entre ses jambes (bouchon vers le partenaire) la massue de la main gauche, avant de rattraper la passe qui arrive (blocage). Puis, au moment de la passe, on tape sur le bout de la massue avec la massue de la main droite (par derrière, soyez précis si vous ne voulez pas de bleus sur les cuisses). La massue tapée devrait parvenir jusqu'à votre partenaire.
L’astuce est de désserrer les jambes juste au moment où l’on tape.