the Passing DataBase

Warning : Ce logiciel fait l'objet d'un dévellopement continu et a fort probablement évolué (en mieux) depuis.

   Beaucoup de gens ont remarqué le lien significatif qui existe entre jonglerie et informatique. Quelles qu'en soient les raisons psychologiques profondes (ou superficielles), il en est résulté le merveilleux monde virtuel des simulateurs de jonglerie.

   Ces simulateurs sont formidables pour plusieurs raisons, mais leur qualité la plus utile est qu'ils vous permettent de visualiser des figures que vous essayez d'apprendre ou d'inventer. Cette visualisation peut se faire à la vitesse désirée pour faciliter l'apprentissage, depuis n'importe quel angle de vue, et les chutes d'objets y sont inexistantes (en fait, cela devient à terme quelque peu agaçant. Je pense qu'une option " chutes et jurons " pourrait les rendre plus sympathiques). Outre cette fonctionnalité, il faut ajouter que presque tous les simulateurs sont d'un usage amusant, et qu'ils sont disponibles gratuitement sur Internet, il faudrait donc être vraiment difficile pour leur reprocher quoi que ce soit !

   Un excellent simulateur mène la danse de cette avancée technologique, il s'agit de JoePass! de Wolfgang Westerboer. JoePass! possède des fonctionnalités uniques à ajouter à celles standards de la plupart des autres simulateurs, ce qui en fait un outil puissant d'apprentissage, de création et de jeu pour jongleurs de tous niveaux (même le jongleur en fauteuil).

   JoePass! peut simuler aussi bien du jonglage asynchrone (standard) que synchrone (les 2 mains lancent en même temps) ainsi que des multiplexes (lancer plusieurs objets simultanément de la même main). Le logiciel gère les figures en solo mais aussi les passings compliqués, et propose des fonctionnalités avancées telles les déplacements de jongleurs ou de caméra et différents types d'objets et de styles (balles rebond par exemple). L'utilisateur a la maîtrise complète de l'angle de vue, du zoom, de la vitesse d'exécution ainsi que d'autres paramètres essentiels pour analyser et déchiffrer des enchaînements compliqués.

   Comme je l'ai déjà précisé, ce simulateur est non seulement un outil inestimable pour l'apprentissage et la création de figures, mais une source d'amusement incroyable. En quoi un programme informatique peut-il bien être amusant ? Eh bien, ne pensez pas à lui en tant que lignes de code informatique, mais plutôt comme une "dream team" de jongleurs parfaits à votre disposition, prête à exécuter pour votre plaisir toute figure possible (ou impossible) solo ou en passing, sans prêter attention à la difficulté ou au ridicule. Vous voulez voir le difficile "cauchemar de Bruno" (passing) réalisé sur des monocycles ? Pourquoi pas un Mill's Mess à 29 anneaux lancés en pancake (à plat) et réalisé les mains derrière le dos ? Pas le moindre problème, et bien sûr, sans la plus petite erreur ou hésitation.

   Parmi les fichiers inclus dans le téléchargement est insérée une grosse librairie de figures toutes prêtes. S'y trouvent même des perles comme les partages des Gandinis, des hurries et multiplexes en passing, pour en nommer quelques-unes. Cette base de donnée, associée à une interface simple et attirante, permet des combinaisons d'options dont le nombre semble illimité, même pour un utilisateur occasionnel. JoePass! permet de nombreux style de jonglage (dans le dos, Mill's Mess, etc.) et l'on passe de l'un à l'autre par un simple clic.

   Le jeu peut devenir encore plus amusant pour ceux qui possèdent ne serait-ce que les rudiments du langage de la jonglerie : le Siteswap. Une fenêtre d'édition séparée leur permet de modifier les figures, en jouant sur le nombre d'objets ou de jongleurs, sur la hauteur des lancers, etc. Si vous souhaitez exploiter le potentiel complet de l'éditeur pour développer et créer des figures, il vous faudra cependant faire l'effort d'en apprendre les notations internes. Certaines se basent sur des extensions reconnues du Siteswap, comme la notation adoptée pour les passings. D'autres paramètres permettent à l'utilisateur érudit de changer chaque aspect d'un enchaînement solo ou en passing : les positions des passeurs, les mouvements liés aux objets (ex : pirouettes) ou aux autres jongleurs (ex : runarounds), la dissociation des bras, les retards de lancer, les hurries, le style, les monocycles… On peut même définir un trajet de caméra pré-programmé pour ajouter à la scène un petit goût de cinéma. L'utilisateur novice, cependant, ne doit être décontenancé par toutes ces possibilités : le nombre de figures pré-codées ne rend pas indispensable une telle maîtrise pour pouvoir utiliser et s'amuser avec JoePass!.

   En résumé, la combinaison de ces fonctionnalités avec l'interface rapide et intuitive et la grosse librairie de figures en font un outil puissant et très maniable. Vous êtes peut-être un jongleur en herbe voulant voir des trucs amusants à l'écran, ou un professionnel qui veut simuler son spectacle en entier, peut-être aussi un jongleur solo ou de passing souhaitant inventer, apprendre ou simuler des figures difficiles, ou encore vous voulez peut-être juste apprendre le Mill's Mess. J'estime que JoePass! s'adresse à des jongleurs de tous niveaux et d'intérêts variés.

   Enfin, un des meilleurs aspects de JoePass!, c'est qu'il offre tellement de sources de distraction, que vous en venez facilement à oublier ce que vous vouliez au début.

Résumé technique :
JoePass! Site Internet : http://www.koelnvention.de/software/
Dernière version : V 2.19 - Freeware (ça veut dire c'est gratuit), disponible pour Windows 95/98/NT et MacOS.
Développé par : Wolfgang Westerboer <westwolf@gmx.de>
Langue de l'interface : Anglais (avec un léger accent parfois)
Taille du fichier à télécharger : ~550 KB

Au sujet de l'auteur :
Isaac Orr habite en Israël. Jongler et programmer sont deux des nombreux domaines dans lesquels il est (presque) bon, il a donc (presque) les qualifications nécessaires à l'écriture de cet article. Isaac peut être contacté sur Internet en cherchant dans les liens.