the Passing DataBase

Le 3-temps (appelé parfois droite-gauche) n'a pas le succès qu'il mérite. Il requiert en effet des lancers de la main gauche ce qui fait que peu de gens le travaille autant que les traditionels 2 et 4-temps (passe-passe et un-passe). C'est pas une raison valable, regardez en bas de page la liste non exhaustive de ses qualités.

Explications :
En 3-temps, les lancers sont fait alternativement par les 2 mains : un coup main droite, puis un coup main gauche. Un moyen simple de savoir quand relancer est d'avoir 2 massues de couleurs différentes des 4 autres. Ce sont en effet toujours les 2 mêmes massues qui passent d'un jongleur à l'autre.

D'un point de vue plus pratique (vu d'un des 2 jongleurs), ça se passe comme ça (Ti désigne le temps i) :
- T1 : passe MD
- T2 : self MG (pour rattraper la passe qui arrive : une massue rouge par ex.)
- T3 : self MD
- T4 : passe MG (avec la massue rouge que l'on vient de rattraper)
- T5 : self MD
- T6 : self MG

Il y a bien une passe tous les 3-temps (T1, T4, T7, .... T3n+1).

6 massues, 3-temps : <3p 3 3 | 3p 3 3 >

Les avantages du 3-temps :
- On garde assez de selfs pour pouvoir faire les figures solos du 4-temps (avec quelques adaptations)
- Chaque figure faite MD dans le 4-temps peut se faire MD ou MG dans un 3-temps, ceci s'applique aux :

- Il se prête plus facilement à l'insertion de figures solos (comme le mill's mess) qui suivent souvent un rythme ternaire.
- Il est moins fatiguant pour votre épaule droite et vous permet de faire bosser votre main gauche, tout ça pour faire de vous un jongleur plus équilibré
- c'est la base de tous les rythmes ambidextres, et Dieu sait s'il y en a un bon paquet.