the Passing DataBase

Le principe est d'utiliser un jongleur au poste symbolisant un jongleur géant. Les balles sont représentées par d'autres jongleurs pouvant occuper 2 positions (les croix sur les schémas) pour interagir avec le poste : ces positions sont les mains du géant. La théorie sous-jacente utilisée est le Siteswap (cf. liens pour des sites traitant du sujet).
Le poste fait ses passes un coup à droite, un coup à gauche (à priori en 2-temps). Les jongleurs en positions d'attente se mettent soit dans une main, soit dans une file derrière si elle est déjà occupée. Lorsqu'un jongleur se retrouve dans une main du géant, le poste (pendant qu'il lui fait la passe) lui annonce un chiffre correspondant à la séquence Siteswap que l'on jongle. Le jongleur se déplace alors en fonction de ce chiffre (appelons le 'n') et l'on a :
- (nombre de selfs main droite avant la prochaine passe) = n-1
- si est n pair, le jongleur se replace à la queue de la même file.
- si n est impair, le jongleur se replace à la queue de l'autre file.

Pour illustrer tout ça, les dessins ci-dessous récapitulent les déplacements à faire lorsque le poste annonce les chiffres1, 2 ou 3.

  

Le principe est donc le suivant : le poste choisit une séquence Siteswap, les jongleurs en face s'arrangent pour se disposer de telle façon que le départ fonctionne (comparer avec la figure aux balles en essayant) et c'est parti ! Le poste peut même décider de faire des figures (toujours Siteswap bien sûr) à n'importe quel moment puisque c'est lui qui annonce les chiffres au fur à mesure. Ci-dessous un exemple pour voir comment ça se passe avec un classique : 534.