the Passing DataBase

Pour la plupart des passings que je présente dans le site, les schémas (que je m'amuse comme un petit fou à faire sous Corel) doivent suffire à comprendre ce qui se passe. En voici donc les règles de lecture (avec exemples en face) pour ceux qui auraient des doutes. Et si jamais malgré cela une figure reste obscure, faite-le moi savoir (si je me suis trompé je corrigerai, sinon j'essairai d'être plus clair).

Généralités



Un schéma représente à un moment donné les positions (vu d'en haut) des jongleurs (représenté par des lettres) ainsi que les passes et déplacements à faire à cet instant. Sur le schéma ci-contre (en haut), il y a 4 jongleurs (A, B, E, et F) disposés en croix.
Les passes sont représentées par des flèches noires
En général (schéma du haut), on peut même voir de quelle main elles sont lancées et vers quelle main (ici passes "main droite" vers "main gauche"). Si ce n'est pas le cas (schéma du bas), le rythme est précisé dans les explications (et alors souvent pair : 2 ou 4-temps).
Très souvent, pour plus de clarté, les selfs ne sont pas représentés (schéma du haut). Sinon ils sont symbolisés par une flèche qui revient vers le jongleur (cf. D sur le schéma du bas).
Seul les temps sur lesquels il y a au moins une passe sont représentés. Par exemple, sur un passing en un-passe (4-temps), les schémas correspondent aux temps 0, 4, 8... Il faut donc parfois se référer aux explications supplémentaires qui précisent le rythme pour tout comprendre.
Les passes faites par dessus l'épaule ne sont pas forcément dessinées différemment des autres (M vers C sur le schéma du bas). Elles sont cependant signalées dans les explications accompagnant les schémas.
On convient de manière générale (sauf passing dos-à-dos signalé) qu'un jongleur fait face à celui qui lui envoie une passe. Dans certains cas, l'orientation est indiqué par un trait noir (cf. la ligne).

Passes facultatives

Il est possible de rajouter des passes sur un passing, par exemple lorsque 2 jongleurs face à face (ou presque) font des selfs dans le même temps. Ces passes sont représentées en bleu. Cela présente l'avantage de visualiser facilement des variations simples (et m'évite de refaire un schéma suplémentaire). Sur le schéma ci-contre, E et F peuvent soit se faire une passe, soit faire leur self main droite.

Les déplacements (passing dynamiques)

Les déplacement sont représentés par des flèches rouges qui indiquent vers où doit bouger le jongleur concerné après les passes. Elles indiquent aussi parfois d'où vient le jongleur.
Les jongleurs concernés doivent alors faire leur passe, puis se déplacer tout en jonglant de manière à se retrouver là où il faut sur le schéma suivant.
Lorsque les déplacement s'effectuent sur des figures géométriques classiques (cf. le cercle ci-contre), celles-ci apparaissent sur les schémas.