the Passing DataBase

Merci à Tarim pour nous avoir éclairé sur ce sujet à Rotterdam. N'hésitez pas non plus à aller jeter un coup d'oeil aux articles postés sur le sujet sur rec.juggling en 1994 (il y a en particulier un article de Tarim intéressant car il généralise la théorie aux autres rythmes et aux postes, ce que je ferais ici un jour).

Cette théorie, qui trouve une application essentiellement en ultimate 6 & 7 massues, dit la chose suivante :

Jongler 6 (resp. 7) massues en ultimate, c'est un peu comme jongler 4 (resp. 5) massues tout seul, horizontalement, si l'on se place du point de vue d'un des 2 jongleurs.

On peut alors essayer de dériver les figures issues du SiteSwap traditionnel avec les règles suivantes. Les chiffres peuvent être indexés par la notation BN (Brendan notation), car on ne suit plus les règles classiques du SiteSwap. On s'en inspire pour trouver, à partir de figure solos à 4 ou 5 balles, des figures correspondantes en passing.

chiffre BN

ultimate 6

ultimate 7
(point de vue de celui qui décroise,
on suppose un 7 ultimate en simple)

0 main vide main vide
1 transfert transfert
2 main pleine pour 1 temps main pleine pour 1 temps
3 self en simple self en simple
4 passe en simple (décroisée) self en double
5 passe en double (croisée) passe normale en simple (décroisée)
6 passe en triple (décroisée) passe en double (croisée)
7 ...... (quadruple, mais bon) passe en triple (décroisée)

Voilà, ça c'est du point de vue de celui qui lance.

Pour celui qui rattrape, une seule consigne : lancer uniquement si on est obligé. Ce qui veut dire en clair, on attend qu'une passe arrive (dans le cas des doubles et des triples) pour libérer sa main (en lançant).


Les exemples classiques en 6 ultimate

Les passes correspondantes aux figures sont en rouge. Vous noterez que le jongleur du haut, qui reçoit les figures, attend à chaque fois le moment nécessaire pour lancer, les temps d'attente étant matérialisés par les flèches bleues.

 

BN : 53
SiteSwap
: <3p 3p 2 3p 3p ...| 3p 4p 3 3p 3p ...>
Ecriture complète : double-self

BN : 534 (en continue)
SiteSwap : <3p 2 3p| 4p 3 3p>
Ecriture complète : double, self, passe, double, self, passe,...
Remarque : ça devient presque un PPS

BN : 552
SiteSwap : <3p 3p 2 3p 3p ...| 3p 4p 4p 2 3p...>
Ecriture complète : double, double, pause

BN : 5551
SiteSwap : <3p 3p 2 3p 3p 3p...| 3p 4p 4p 4p 1 3p...>
Ecriture complète : double, double, double, transfert

BN : 55550
SiteSwap : <3p 3p 2 3p 3p 3p...| 3p 4p 4p 4p 4p 0 ...>
Ecriture complète : double, double, double, double, main vide

BN : 633
SiteSwap : <3p 3p 2 2 3p ...| 3p 5p 3 3 3p...>
Ecriture complète : triple, self, self


Essayez aussi 6451, 64514 (en continue) et tous les SiteSwap qui vous passent par la tête.


Les exemples classiques en 7 ultimate

BN : 64
Ecriture complète : double passe, self double

BN : 663
Ecriture complète
: double passe, double passe, self

BN : 744
Ecriture complète : triple passe, self, self
Essayez aussi 6662, 66661, 97531 (???), 66771661 (ou bien la version continue : 66{771}661, enfin, c'est vous qui voyez) et tous les SiteSwaps qui vous passent par la tête.